Rencontre : Suginami mon amour

Parmi bien d’autres choses, Suginami se distingue par ses animations musicales. / Benjamin Parks pour Zoom Japon

En charge de la promotion de l’arrondissement, Greg Mudarri en défend son caractère original.

Les trains de la ligne Chûô en direction de l’ouest traversent la plaine de Tama avant de traverser les préfectures de Kanagawa et de Yamanashi. Cependant, il n’est pas nécessaire d’aller aussi loin pour prendre du plaisir. En fait, certains des endroits les plus excitants de la ligne se trouvent à proximité de Shinjuku. En particulier dans l’arrondissement de Suginami. Trop souvent, ce quartier est négligé au profit d’endroits plus branchés comme Asakusa ou Harajuku, mais les quatre gares desservies par les trains de la ligne (Kôenji, Asagaya, Ogikubo et Nishi-Ogikubo) ont beaucoup à offrir aux voyageurs curieux qui aiment sortir des sentiers battus. Zoom Japon s’est entretenu des plaisirs de Suginami avec Greg Mudarri, réalisateur, écrivain et photographe pour Experience Suginami Tokyo (https://experience-suginami.tokyo), un site Internet consacré au tourisme faisant partie du projet Chûôsen Aruaru.

Comment êtes-vous arrivé à Suginami ?
Greg Mudarri : Je m’intéresse au Japon depuis mon enfance. J’ai étudié le japonais à l’université et je suis même venu ici pendant un an pour améliorer mes compétences orales. Après mon retour aux Etats-Unis, j’ai poursuivi mes études à la Japan Society à Boston, où je vivais. Un jour, en 2008, mon professeur de japonais a dit qu’un groupe de Japonais était de passage et avait besoin d’un interprète pour les guider. Nous nous sommes donc rencontrés et nous nous sommes très bien entendus. J’ai expliqué que j’espérais retourner au Japon. Lors de mon premier séjour, j’avais enseigné l’anglais, mais cette fois-ci, je cherchais un travail plus créatif. Plus tard, les membres du groupe m’ont proposé un poste chez TFF, une entreprise spécialisée dans la création de sites Internet notamment dans l’arrondissement de Suginami et ses environs. Experience Suginami Tokyo était l’un d’eux. En 2010, je suis venu m’installer dans l’Archipel et je travaille pour eux depuis.