Niigata, une expérience culturelle et gastronomique inoubliable

Reportage spécial

Plus grande ville au nord de l’archipel côté mer du Japon, Niigata vous plonge dans un rythme paisible, au cœur d’un Japon maritime, rural et authentique. Niigata a su rester célèbre et attractive en conservant intactes sa propre identité gastronomique et ses traditions agricoles. Grâce à ses nombreux échanges commerciaux à l’international, elle a été au XIXe siècle. l’égale de Tokyo ou Osaka, et est restée durant plus de cinquante ans la ville la plus peuplée de l’archipel. Réputée pour la production d’un riz de qualité et pour son célèbre saké, mais aussi pour ses mets délicats, cette ville portuaire à seulement deux heures de Shinkansen de Tokyo, demeure une ville véritablement raffinée.

Riz et saké : des conditions climatiques et géographiques propices à l’élaboration de produits naturels d’exception !

Célèbre pour sa culture culinaire pleine d’audace, enviée dans tout le reste du Japon, Niigata se présente comme un savant mélange de terroir et de traditions. La ville figure sur la liste des destinations de choix des touristes fins gourmets et amateurs de saké. Le contexte géographique favorable, conjugué à une grande amplitude thermique entre les saisons de semis et de récolte, permet de faire pousser le meilleur riz de tout l’archipel : le koshihikari. Devant Hokkaido, Niigata reste à ce jour la plus importante région productrice de riz du pays. La texture agréable du koshihikari, sa brillance, son parfum subtil, ses grains qui se collent entre eux après la cuisson, sa rondeur en bouche permettent de l’utiliser tout aussi bien avec des plats en sauce que pour la confection de succulents sushis.
De tous les lieux de production du breuvage national, la région de Niigata se démarque avec le tanrei karakuchi, un saké unique, à la fois sec, léger et frais. Cette spécificité provient précisément de la particularité géographique de cette région. L’immense plaine d’Echigo constituant la majeure partie de la préfecture de Niigata est entourée et protégée par une importante chaîne de montagne extrêmement enneigée en hiver. Au printemps, lors de la fonte des neiges, une eau enrichie en précieux nutriments vient irriguer les vastes rizières. L’eau pure se révèle être un acteur essentiel du processus de brassage du saké et l’un de ses principaux ingrédients avec le riz. Grâce à un savoir-faire ancestral, les brasseurs de Niigata produisent en toute modestie le meilleur saké au monde.

Niigita est également réputée pour la qualité de ses poissons. Les deux principaux fleuves de la région, l’Agano et le Shinano regorgent en effet d’abondantes ressources halieutiques. Les poissons de la région, à la chair fine et blanche, se nourrissent d’un riche plancton aux nutriments provenant de l’eau des montagnes. Dans le quartier du port, on peut déguster de nombreux fruits de mer frais, des sushis de qualité et de grande fraîcheur, ainsi que des brochettes de poissons grillées sur de la braise chaude appelées hamayaki.
Cette côte Nord-Ouest du Japon est aussi célèbre pour ses succulentes fèves de soja edamame appelées localement kurosakichamame. Cuit à la vapeur et roulé dans une feuille de bambou, le mochi sasadango se déguste comme une pâtisserie, accompagné de thé.

https://www.nvcb.or.jp/travelguide/fr/index.html