Palais impérial, arrondissement de Chiyoda, Tôkyô

Le regard d’Eric Rechsteiner

© Eric Rechsteiner

C’est un printemps précoce que le Japon connaît en cette année 2020. Le réchauffement climatique n’est sans doute pas étranger à cette situation puisqu’un peu partout dans l’Archipel, on a vécu un hiver particulièrement doux et surtout sans neige. Dans les régions du nord-ouest, en particulier dans les préfectures de Niigata et de Yamagata, les chutes de neige ont été particulièrement faibles.