En France

micmac-aux-enfers-mizuki-shigeru-livreMizuki Shigeru est un des auteurs de manga les plus reconnus dans l’hexagone puisque son travail a été récompensé à deux reprises lors du festival international de la bande dessinée d’Angoulême. En 2007, il a obtenu le prix du meilleur album avec NonNonBâ [éd. Cornélius, 2006]. Deux ans plus tard, il a reçu “l’essentiel patrimoine” pour Opération mort [éd. Cornélius, 2008] qui raconte la survie des soldats japonais en Papouasie-Nouvelle Guinée pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette histoire tranche radicalement avec les manga d’horreur pour lesquels Mizuki est le plus connu. Les éditions Cornélius ont entrepris de publier les aventures de Kitarô le repoussant [Gegege no Kitarô]. Huit volumes ont déjà été édités en France. Parallèlement, l’éditeur a aussi mis sur le marché sous le titre 3, rue des mystères deux recueils de courtes histoires fantastiques. Dernière sortie en date chez Cornélius, Micmac aux enfers. Un volume de 470 pages qui met en scène un Kitarô très différent de celui que l’on rencontre dans
Kitarô le repoussant. Paru au Japon dans la revue d’avant-garde Garo, ce manga est particulèrement intéressant, car il donne au personnage (monstre de son état) un côté humain fort attachant.
Pour les amateurs de yôkai, rappelons que Pika éditions a publié, en 2008, les deux volumes
de son Dictionnaire des monstres japonais.