Le 18 octobre 2011 à proximité de Sendai

Littoral de Sendai, des paysannes nettoyent les rizieres inondees par le tsunami. Il y a quelques mois ces champs etaient recouverts de vehicules et de maisons detruites, il s'agit maintenant de retirer les petits debris. Il faudra 3 annees pour que les rizieres soient a nouveau cultivees. Le 18 octobre 2011
© Eric Rechsteiner

Après le séisme et le tsunami du 11 mars, bon nombre de rizières dans la région ont été submergées. Toutes sortes de débris ont été transportés dans les champs. Après avoir retiré les plus volumineux, les paysans s’affairent désormais à nettoyer minutieusement chaque parcelle afin de pouvoir les rendre à nouveau cultivable. Il faudra attendre trois ans avant de pouvoir reprendre le rythme normal des cultures.