L’Alaska en première ligne

Un an après le séisme et le tsunami du 11 mars, les premiers déchets emportés par la vague géante s’échouent en Alaska et dans le nord-est du continent américain. Après un chalutier fantôme que les garde-côtes ont coulé au large des côtes canadiennes, c’est un ballon de football et un autre de volley qui sont arrivés sur une plage d’Alaska le 22 avril.