La balance commerciale voit rouge

Le déficit commercial du Japon a bondi de 25% au mois d’août sur un an, soit 960 milliards de yens (7,4 milliards d’euros). Une augmentation qui s’explique par un renchérissement des importations, notamment de pétrole, dû à la dépréciation du yen. Il s’agit du quatorzième mois consécutif de déficit enregistré par la balance commerciale du Japon.