Abonnement Zoom Japon

Couac avec Washington

Après la visite d’Abe Shinzô au sanctuaire Yasukuni où sont honorés les soldats morts pour la patrie, y compris des criminels de guerre, le gouvernement américain s’est dit “déçu” par l’attitude du Premier ministre. Cette réaction a surpris les Japonais qui avaient prévu la colère de Pékin et de Séoul, mais pas ce commentaire des Etats-Unis.