Cinéma : Miike Takashi en grande forme

Insatiable cinéaste, Miike Takashi est capable du meilleur comme du pire. Il faut dire que ces derniers temps, il nous avait habitués à des films aux thématiques parfois intéressantes, mais trop souvent bâclés. Avec First Love, le dernier yakuza, il renoue avec un cinéma de qualité à travers l’histoire d’un couple, un jeune boxeur et une call-girl toxicomane, poursuivi par un policier corrompu, un yakuza et une tueuse. Dans un style qui n’appartient qu’à Miike, avec une pointe d’humour et de poésie, le film ne manque pas de charme. A voir.
First love, le dernier yakuza (Hatsukoi), de Miike Takashi, avec Kubota Masataka, Ômori Nao, Sometani Shôta. 1h48. En salles, le 1er janvier 2020.