Littérature : Une nouvelle perle d’Asada Jirô

Parmi les écrivains japonais, Asada Jirô est sans doute le plus grand romancier populaire. A la lecture de L’Ombre d’une vie, on comprend pourquoi les lecteurs nippons apprécient tant son œuvre qui les touche directement au cœur. A l’instar d’un Kurosawa Akira au cinéma, l’auteur révèle au travers de son personnage, admis en soin intensif après un malaise le soir de son départ à la retraite, une sensibilité humaniste qui ne laisse personne indifférent. Bref, un grand moment de bonheur.
L’Ombre d’une vie (Omokage), de Asada Jirô, trad. par Jacques Lalloz, Philippe Picquier, 22 €.