Bienvenue à Tôkyô

Gare de Tôkyô, printemps 2020. Pour son numéro 100, Zoom Japon vous invite à découvrir autrement la capitale japonaise. / Eric Rechsteiner pour Zoom Japon

Zoom Japon fête ses 10 ans avec un numéro spécial consacré à la capitale, mais perturbé par le coronavirus.

Pour marquer le 10e anniversaire de notre création, nous avons choisi de nous pencher sur la principale cité de l’Archipel : Tôkyô. Même si elle est l’endroit le plus connu du pays, du moins le plus souvent présenté dans les médias étrangers, elle possède tellement de facettes que nous pourrions lui consacrer des pages et des pages dans chacun de nos numéros. Mais comme nous n’avons jamais voulu faire un Zoom Tôkyô pour ouvrir au maximum nos colonnes à d’autres régions de l’Archipel, nous nous sommes rendu compte que, durant 10 ans, la capitale, sans être délaissée, a bénéficié d’un traitement volontairement limité de notre part.
Dès lors, pour ne pas être un jour accusés de l’avoir négligée, nous avons voulu lui consacrer tout un ensemble qui aurait dû s’étaler sur plus d’une cinquantaine de pages. Malheureusement, un événement imprévu, la crise sanitaire liée au coronavirus, nous a obligés à réduire notre pagination. Zoom Japon est fier depuis son lancement de produire un contenu de qualité et de l’offrir gratuitement à ses lecteurs, en s’appuyant sur un modèle économique simple fondé sur la publicité. Avec la propagation du virus en France, mais aussi au Japon, et dans le reste du monde, les autorités ont imposé des mesures de confinement qui ont pour principale conséquence de mettre à l’arrêt les activités de la plupart de nos annonceurs.
Face à cette situation inédite, nous avons dû nous adapter tout en cherchant à poursuivre notre travail, à savoir la publication du magazine.
Au mois d’avril, nous avons choisi de ne pas l’imprimer parce que la quasi totalité de nos points de distribution étaient fermés, mais d’en permettre la lecture en ligne sur notre site Internet. Mais pour ce numéro important de mai qui porte le nombre symbolique 100 sur sa couverture, nous ne pouvions pas nous résoudre à ce que nos lecteurs ne puissent le tenir entre leurs mains. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé un service de réservation afin de pouvoir vous adresser directement par voie postale, puisque la réouverture de nos points de distribution reste encore incertaine.
La réaction des lecteurs, les messages de sympathie et les encouragements reçus nous ont aidés à boucler ce numéro 100.
Toutefois, faute de moyens, tous les articles prévus initialement dans ce numéro n’ont pas pu être inclus. Ils le seront ultérieurement et indépendamment de cette édition spéciale. Malgré cela, nous espérons que vous trouverez dans la lecture de ce numéro le même plaisir que nous avons eu à le réaliser. Faute d’espace, nous avons dû parfois privilégier le texte à l’image afin de vous donner un maximum de contenu à lire. Après tout, la situation de confinement accorde plus de temps à la lecture. Permettez-nous de vous remercier pour nous avoir lus tout au long de ces dix dernières années, et nous espérons que vous continuerez à le faire au cours de la prochaine décennie.
Zoom Japon