Littérature : Bonne pêche pour Numata

La Pêche au toc dans le Tôhoku (Eiri), de Numata Shinsuke


Au Japon, les passionnés de pêche sont nombreux. Publications ou chaînes de télévision spécialisées sont multiples. Un célèbre manga Tsuribaka Nisshi [Journal d’un dingue de la pêche, inédit en France] témoigne de cet engouement. Le roman de Numata Shinsuke s’inscrit dans cette veine et montre avec force que, derrière cette passion, se cache une profonde histoire d’amitié au milieu de la nature magnifique du Tôhoku, au nord-est de l’Archipel. A dévorer !
La Pêche au toc dans le Tôhoku (Eiri), de Numata Shinsuke, trad. par Patrick Honnoré, Editions Picquier, 12 €.