Zom Japon abonnement magazine

Futaba, préfecture de Fukushima

Le regard d’Eric Rechsteiner

© Eric Rechsteiner

Ce daruma, mascotte de la ville de Futaba, renversé par le tremblement de terre du 11 mars 2011, est resté intouché depuis. L’ensemble de la population de la commune a été évacué après l’accident nucléaire qui a frappé la centrale de Fukushima Daiichi. Depuis 2013, seulement 4 % de la commune est ouverte aux visiteurs et résidents qui ont la permission d’y retourner uniquement en journée. La centrale dont les travaux sont loin d’être achevés se trouve juste au sud de la commune.