L’anguille comme on l’aime tant

Tokyo réserve bien des surprises. Dans certaines petites rues, on trouve des lieux susceptibles de ravir le palais des voyageurs.

hifumi
La modeste entrée du restaurant Hifumi honten.

Derrière ce noren (court rideau à l’entrée des magasins ou des restaurants) on ne peut plus simple se cache l’un des restaurants les plus anciens de la capitale japonaise. Fondé dans les années 1920, Hifumi honten est un établissement dont la spécialité est l’anguille (unagi). A proximité du sanctuaire Shôin, dans un quartier où l’on trouve encore des maisons traditionnelles, ce restaurant à l’allure modeste n’en est pas moins un lieu très agréable qui rappelle les auberges (ryokan) de province. L’accueil y est des plus chaleureux, ce qui explique sa fréquentation importante. Il convient donc de réserver si l’on veut goûter la fameuse anguille préparée par la famille Satô qui tient le restaurant depuis sa création. Pour un délicieux unajû (anguille grillée sur un lit de riz servie dans une boîte laquée), il faut compter 2200 yens [17 euros]. Une somme raisonnable pour profiter d’un cadre typique et vraiment très agréable.
Odaira Namihei

Pratique :
Adresse : 4-24-15 Wakabayashi, Setagaya-ku, Tokyo.
Tél. 03 34 21 27 02
A 3 mn à pied de la station Shôinjinja-mae sur la ligne Tôkyû Setagaya.