Objectif art à Osaka

Jusqu’au 20 février, les principaux artistes japonais ont rendez-vous dans le Kansai.

art-japonais-1950-2010-osaka-japon
“Anxious City : Complicity” (1956) par Ishii Shigeo. © The National Museum of Art, Osaka

Avouons-le. Nous connaissons assez mal l’art moderne japonais, car nous n’avons guère l’occasion d’en admirer en dehors de l’archipel. Nous pouvons bien sûr citer Murakami Takashi, le chef de file du néo-pop japonais, car il a eu droit de cité au Château de Versailles. Mais en dehors de lui et quelques autres dont nous avons le nom sur le bout de langue, mais dont on ne se souvient pas vraiment, rares sont les artistes contemporains que nous sommes en mesure de nommer. Voilà pourquoi, il ne faut pas rater l’occasion de visiter l’exposition Collection 3 : Art japonais 1950-2010 au Musée national d’art à Osaka. Quelque 110 pièces sont montrées dans un ordre chronologique, permettant ainsi au visiteur d’appréhender l’évolution du travail des artistes nippons au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et surtout d’évaluer leurs sources d’inspiration principalement européennes (abstraction, art figuratif ou surréalisme). A l’instar d’un Ishii Shigeo, ils traduisent les transformations parfois douloureuses de leur pays. Un rendez-vous à ne pas manquer si d’aventure vous êtes  de passage  dans la capitale du Kansai.
Odaira Namihei

Référence :
ART japonais 1950-2010 jusqu’au 20 février. Musée national d’Art à Osaka. Entrée : 420 yens.
Du mardi au dimanche 10h-17h (19h le vendredi) – www.nmao.go.jp