Qu’allez-vous trouver dans votre verre ?

1 avril 2014

Le saké se divise en deux grandes catégories : le futsûshu (brassage standard) et le kôkyûshu (brassage haut de gamme). Au Japon, plus de 70 % du saké commercialisé appartient à la première. Le brassage […]

Un destin indissociable

1 avril 2014

La région n’est pas seulement fameuse pour son saké. C’est aussi une zone de pêche remarquable durement éprouvée. Les zones touchées par le tsunami sont également connues pour la richesse de leur pêche. “Notre saké […]

Processus de production

1 avril 2014

Le polissage : Cela consiste à ôter les impuretés. A la différence du mondage qui correspond au décorticage du grain de riz. Plus le grain est poli, plus le saké est pur et plus son […]

La tradition rien que la tradition

1 avril 2014

A 80 ans, Sasaki Katsuo conserve l’énergie d’un jeune homme pour produire cette boisson qu’il aime tant. Produire du saké nécessite un processus plutôt compliqué. On lave d’abord le riz avant de le polir, de le […]

L’antidote post-Fukushima

1 avril 2014

A Kitakata, la brasserie Yamatogawa produit un alcool 100 % contrôlé et soutient les producteurs de la région. Située à l’extrême nord-ouest de Fukushima, à la frontière avec Yamagata et Niigata, la province d’Aizu est connue […]

Kashiwa Daisuke vaut de l’or

1 avril 2014

Devenu le maître brasseur d’Otokoyama, cet ancien vendeur perpétue la tradition pour l’amour de sa ville. Le saké haut de gamme Otokoyama brassé à Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi a été récompensé à plusieurs […]

Le saké, âme du Tôhoku

1 avril 2014

Durement frappée par le tsunami du 11 mars 2011, la région renaît en partie grâce à cette boisson des dieux. Si l’on me demandait de caractériser l’esprit du Tôhoku, je répondrais : “les brasseries locales de […]