Le cœur léger sur les Champs-Elysées

poupee-japon

Je rêvais de passer une vie tranquille en France : me poser à la terrasse d’un café donnant sur la place St-Michel comme je l’avais vue sur une carte postale ou me ballader sur les Champs-Elysées.
A Paris, les terrasses sont en effet remplies de gens apaisés portant des lunettes de soleil sur la tête, avec un chien à leurs pieds. Aux Champs-Elysées, j’ai du mal à trouver ce que je veux au soleil, mais ils sont magnifiques sous les lumières du soir. C’est Paris ! Mais là où il y a ce Paris, mon portefeuille disparaît ! Quand on est Japonais, les occasions d’être victime d’un vol ne manquent pas. Les Japonais sont riches. Je crois que cette image née pendant la période de la bulle financière est encore vivace et les voleurs ne font pas la différence entre un étudiant japonais et le PDG de Sony. J’en ai été deux fois victime. On m’a tout volé, y compris mes papiers. J’étais complètement perturbée et déprimée, en pensant aux démarches administratives, surtout en France ! La plupart des gens ignore que les Japonais font aussi la queue à la préfecture de police à 5h du matin pour renouveler leur carte de séjour ! Mais j’ai appris qu’il y avait une règle chez les voleurs respectueux : ils nous rendent les papiers. C’est vrai, chaque fois on me les a renvoyés par la poste, excepté mon passeport. J’ai apprécié cet acte sauf que c’était trop tard.  En tout cas, je trouve que, pour les papiers, les voleurs sont plus compréhensifs que l’Etat ! J’espère que mon passeport aura été utilisé à bon escient.
Enfin, ce n’est pas une légende qu’au Japon, on peut laisser un ordinateur portable sur la table d’un restaurant et aller aux toilettes. Et ici, ce n’est pas une légende non plus que l’on arrache le téléphone de la main de quelqu’un. Il faut juste le savoir. Grâce à ces deux leçons coûteuses, je suis tranquille aujourd’hui lorsque je serre bien mes affaires dans mes mains et j’observe ce qui bouge autour de moi. C’est vrai, je vois mieux ce qui se passe avec les lunettes de soleil sur la tête plutôt que sur mon nez ! Il me manque juste un chien de garde !
Koga Ritsuko