Solidarité au niveau national

Le ministère du Travail rapporte que 6 404 emplois sont ouverts aux survivants qui ont tout perdu lors de la catastrophe du 11 mars. 1 211 postes ont été proposés à Tôkyô, 584 dans la préfecture de Saitama et 449 dans celle de Kanagawa. Même les préfectures touchées par le séisme ont des postes à pourvoir : 238 à Miyagi, 168 à Fukushima et 107 à Iwate.