Ishihara prêt à acheter les Senkaku

Les îles Senkaku (Diaoyu en chinois) sont au cœur de tensions entre le Japon et la Chine depuis plusieurs années. Le gouverneur de Tôkyô, nationaliste notoire, a trouvé une solution pour éviter que le gouvernement (qu’il juge faible) ne cède aux Chinois. Il a décidé de les acheter au nom de la ville. En un mois, il a collecté plus de 900 millions de yens.