Il est frais mon poisson ! Il est frais !!!

marche-poissonerie-hakodate-japon-1
Aux marchés du matin de Hakodate (à gauche) ou d’Abashiri (à droite), c’est l’occasion de goûter les produits frais à des prix modiques.

CA3E0050

 

 

Pour prendre la mesure de l’incroyable diversité de la production agricole de Hokkaidô et des saveurs proposées, rien ne vaut d’aller faire un petit tour dans un des nombreux marchés de l’île. Parmi eux, certains sont célèbres au-delà des frontières régionales. Celui de Hakodate figure parmi les plus fameux. Situé à proximité de la gare, il a été créé en 1945. Les paysans de la région venaient en train jusqu’à Hakodate pour y vendre leur production. C’est la raison pour laquelle il se trouve encore près de la gare. Après une vaine tentative de le transférer à un autre endroit à la fin des années 1950, il a retrouvé sa place initiale pour ne plus en bouger. On trouve évidemment toutes sortes de produits sur ce marché. Mais la spécialité de la région, le calamar, bénéficie d’un traîtement de faveur. Au milieu du marché trône d’ailleurs une sculpture de plus de trois mètres qui rend hommage à cette créature a fait  la notoriété de la cité portuaire.
Sapporo a aussi son marché du matin (asa-ichi). Comme à Hakodate, il ouvre ses portes très tôt le matin, aux alentours de 5 heures. Plus récent, il a été créé en 1970, il n’en est pas moins devenu une institution dans la principale ville de l’île. C’est le lieu où les restaurateurs, en particulier ceux spécialisés dans les sushi, viennent s’approvisionner. C’est d’ailleurs intéressant d’assister aux discussions entre vendeurs et acheteurs qui se font dans un jargon incompréhensible. L’intérêt de cet endroit comme à Hakodate ou encore à Abashiri, c’est de permettre aux  visiteurs de goûter aux produits frais. On trouve de nombreux restaurants dans ces marchés qui servent d’excellents repas pour des prix modiques. C’est dans ces lieux que l’on découvre le vrai goût de Hokkaidô.
Odaira Namihei