Avant de tenter l’aventure

manga-thermae-romae-yamazaki-mari

Il se peut que le succès planétaire du manga Thermae Romae signé Yamazaki Mari y soit pour quelque chose, toujours est-il que les sentô attirent un nombre croissant de touristes étrangers. Ces derniers, curieux de cet élément important de la culture nippone, sont moins hésitants à en franchir le seuil et à se mettre nus pour découvrir le plaisir de se baigner. Mais l’usage du bain public nécessite cependant de connaître et de respecter certaines règles. Depuis que Tôkyô a été désignée comme ville organisatrice des Jeux olympiques de 2020, les responsables des bains publics s’attendent également à une forte augmentation de la fréquentation des sentô par les voyageurs venus de l’étranger. C’est la raison pour laquelle l’Association locale des sentô vient d’éditer une petite brochure qui explique en 4 langues (japonais, anglais, chinois et coréen) les règles à suivre pour ne pas se faire rabrouer ou tout simplement provoquer la gêne des  autres usagers. Diffusée gratuitement à 20 000 exemplaires dans les offices de tourisme de la capitale, elle est accompagnée d’un poster placardé dans tous les sentô de la ville.
Odaira Namihei