Le poisson, c’est bon surtout quand il est japonais !

poisson-japonDepuis plusieurs mois, le gouvernement japonais a fait de la nourriture l’un de ses principaux arguments de promotion. L’inscription de la cuisine japonaise au patrimoine immatériel de l’Unesco en décembre dernier a marqué un tournant dans cette stratégie. Pour aller plus loin et renforcer l’image de qualité des produits de la mer venus du Japon, le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche a dévoilé son nouveau label “Excellent seafood Japan” qui accompagnera, à compter du mois d’avril, les produits de la mer japonais à l’export. C’est d’autant plus important que le Premier ministre Abe Shinzô s’est fixé l’objectif de doubler les exportations de produits agricoles d’ici 2020. Une ambition réaliste puisqu’en 2013, selon les derniers chiffres publiés par les autorités, les ventes des produits de la mer japonais à l’étranger ont fait un bond de 30% par rapport à l’année précédente. Après trois années difficiles liées aux conséquences de la catastrophe nucléaire de Fukushima, les consommateurs étrangers semblent avoir retrouvé la confiance dans le poisson et les coquillages japonais.