Danger à l’ouest de l’archipel

Une douzaine d’experts, mandatés par le gouvernement, ont analysé le comportement de 60 failles dans les zones marines allant de Hokkaidô à Kyûshû. Il en résulte qu’un puissant séisme en mer du Japon (7,9 sur l’échelle de Richter) pourrait provoquer un tsunami avec des vagues de 12 à 23 mètres de hauteur dans cette partie du pays où se trouve une trentaine de réacteurs nucléaires.