Yen, la valeur montante du Japon à Paris

Autour des soba, dont il est le véritable représentant à Paris, le restaurant propose une cuisine des plus appétissantes.

restaurant-yen
© Gabriel Bernard

En japonais, en ou yen, signifie le cercle. Voilà un terme qui sied bien à ce restaurant tout en rondeur où l’amateur de cuisine japonaise se sentira forcément à son aise. La rondeur n’est pas à chercher dans le décor plutôt minimaliste qui correspond à l’image que l’on peut se faire du design japonais le plus épuré. La rondeur se trouve dans une cuisine raffinée et goûteuse dont on ne se lasse pas. Sous la houlette de Nagaya Yorito qui officie en cuisine, le restaurant Yen propose en effet des plats d’une très grande qualité dont les saveurs ne peuvent pas laisser indifférent même le plus exigeant des clients. A l’origine, Yen n’était qu’un restaurant de soba, nouilles fraîches de sarasin, dont la texture parfaite et la qualité des farines utilisées procurent un moment intense de plaisir dans la bouche. Si l’on se promène en fin de matinée rue Saint-Benoît, on peut apercevoir M. Sakurai, le patron de Yen, travailler avec dextérité et finesse la pâte qui donnera ces délicieuses nouilles qui clôturent souvent le repas. Au fil du temps, tout en conservant cette spécialité culinaire, Yen a pris de la hauteur pour s’ouvrir à une cuisine plus sophistiquée dont le contraste avec la simplicité des soba met justement ces dernières en valeur dans les menus concoctés par le chef Nagaya. Arrivé en France en 2008, celui-ci est originaire de la préfecture de Gifu au cœur du Japon, région dont la gastronomie est particulièrement réputée dans l’archipel. Après plusieurs années passées derrière les fourneaux de grands noms de la cuisine nippone, il a choisi de venir en France pour faire partager sa passion pour les bonnes choses et travailler dans un environnement culturel différent afin de mieux mettre en valeur son propre travail. Il rêve un jour de pouvoir posséder son propre établissement. En attendant, il enchante la clientèle nombreuse qui vient chaque jour se délecter d’une cuisine inventive et savoureuse. On se régale de ses tempura légères, ses mijotés dont le fameux mijoté de porc au pamplemousse et épinards sans oublier ses makis aux soba. Quand on se met à lire attentivement la carte, on aimerait que son estomac ait la capacité à absorber tous les plats qui y sont consignés. Mais il faut choisir. Si l’on s’y rend pour la première fois, il est préférable de choisir l’un des menus qui permettent de découvrir la palette des saveurs qui fait de Yen l’une des meilleures tables japonaises de la capitale. Si l’on ajoute que le service est à la hauteur des plats servis, on comprend pourquoi il est pris d’assaut malgré des prix assez élevés. En japonais, l’idéogramme du cercle est aussi celui utilisé pour désigner la monnaie japonaise. Et en ce moment, la devise nippone est à son plus haut comme la cuisine de  Nagaya Yorito. Menu à partir de 38,50€ le midi et 58€ le soir.
Gabriel Bernard

Pratique pour s’y rendre :
22, rue Saint-Benoit 75006 Paris.
Tél. 01 45 44 11 18 – 12h-14h et 19h30-22h30. Fermé le dimanche.