Mauvaises nouvelles pour Abe

C’est un coup dur pour le premier ministre Abe Shinzô. L’économie nippone est de nouveau en récession. Le produit intérieur brut s’est contracté de 0,2 % au troisième trimestre. Par ailleurs, le gouverneur de la banque centrale du Japon a décidé de maintenir la politique monétaire actuelle et donc de ne pas l’assouplir davantage et cela malgré le fait que le pays soit de retour en zone de récession.