Justice : La mort pour le tueur de handicapés

En 2016, Uematsu Satoshi avait assassiné à l’arme blanche 19 handicapés mentaux dans une résidence spécialisée à Sagamihara, au sud de la capitale. Un tribunal de Yokohama a prononcé, le 16 mars, la peine de mort contre lui. Ses avocats avaient plaidé non coupable, affirmant que leur client était “mentalement perturbé”. Mais le juge a estimé qu’il “n’y avait pas de place pour la clémence”dans cette affaire.