Justice : Manœuvre gouvernementale


Un fort mouvement de protestation sur le Net a finalement eu raison du projet d’Abe Shinzô, de reporter à 65 ans, contre 63 aujourd’hui, l’âge du départ à la retraite des procureurs (voir p.16). Pour ses opposants, le texte visait avant tout à assurer l’avenir du procureur général de Tôkyô, Kurokawa Hiromu, proche du Premier ministre et pressenti pour prendre la tête du parquet national.