Poulet teriyaki sur lit de riz (Tori no teriyaki don)

Si tout est bon dans le cochon, tout leur plaît dans le poulet. Les Japonais aiment assurément cette volaille que l’on retrouve dans de nombreux plats. Ils l’utilisent comme ingrédient d’une soupe, grillé rapidement, ou encore dégusté en sashimi. Les brochettes de poulet (yakitori), éléments incontournables de la plupart des restaurants qui se prétendent japonais, sont sans doute la préparation la plus connue pour le poulet au Japon puisqu’on utilise quasiment tous ses morceaux pour préparer ces brochettes. Sasami (blanc de poulet), Negima (oignon vert et blanc de poulet), Nankotsu (cartilage de poulet), Tsukune (boulette de viande de poulet), Torikawa (peau de poulet) ou encore Tebasaki (aile de poulet) figurent toujours sur les cartes des restaurants de yakitori qui se respectent.
Les Japonais apprécient aussi les abats de cette volaille que l’on peut préparer de maintes manières. Le cœur, les rognons, le foie sont riches en vitamines. Pour les déguster simplement, on enlève d’abord le sang en les trempant dans beaucoup d’eau pendant une quinzaine de minutes. Une fois lavés et égouttés, on les fait bouillir quelques minutes dans de l’eau avec un poireau et un peu de gingembre. Cela permet de retirer leur amertume. Ensuite, on peut les préparer selon son goût dans un mélange, par exemple, de sauce de soja, sake et sucre. Le résultat vous étonnera.

Ingrédients (pour 4 personnes) :
recette-poulet-teriyaki-aki4 cuisses de poulet désossées
1 c. à soupe de farine
1 c. à soupe d’huile
4 bols de riz

Pour la sauce
80 ml de sauce de soja
50 ml de mirin
50 ml de sake
30 g de sucre
150 ml d’eau
10 ml de jus de gingembre
Pour la décoration
Du gingembre coupé en julienne
Du poireau coupé finement
Une feuille de nori découpée en fines lamelles

Préparation :
1 – Couper en deux les cuisses de poulet et saupoudrer de farine.
2 – Faire chauffer l’huile dans une poêle et griller les cuisses sur les deux faces. Les mettre ensuite dans une assiette et réserver.
3 – Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients.
4 – Après avoir jeté l’huile de la poêle, mettre la sauce déjà mélangée et chauffer à feu vif.
5 – Porter à ébullition.
6 – Déposer les cuisses de poulet. Laisser cuire en arrosant régulièrement.
7 – Eteindre le feu lorsque la sauce est caramélisée et les cuisses de poulet laquées.
8 – Découper les cuisses en petits morceaux faciles à manger. Les déposer sur un lit de riz en y versant un peu de sauce.
9 – Décorer avec le gingembre en julienne et le poireau.

La recette de Yôsuke, chef de Aki