Japtché (Vermicelle sauté aux légumes et au bœuf)

En japonais, on parle de pluie de printemps (harusame) pour le désigner. Le vermicelle est un ingrédient qui ne trouve pas son origine dans l’archipel. Il vient de Chine où il occupe une place non négligeable dans sa cuisine. Comme dans d’autres domaines, cette spécialité chinoise s’est répandue dans le reste de l’Asie, et bien évidemment au Japon qui a toujours manifesté à l’égard de son voisin un vif intérêt. L’utilisation du vermicelle dans la cuisine japonaise a commencé au XIIème siècle à une époque où les échanges avec la Chine étaient encore nombreux. Mais c’est à partir du XVIIème siècle qu’il prend une importance particulière avec le développement de la cuisine Fucha, variante de la cuisine Shôjin bouddhiste qui met l’accent sur tout ce qui est végétarien. Directement inspirée par ce qui est pratiqué sur le continent, la cuisine Fucha fait la part belle au vermicelle. Du fait de son lien avec le bouddhisme, il est normal que Nara soit l’une des régions où le vermicelle ait connu un véritable engouement. Dans la péninsule coréenne, sous la même influence chinoise, le vermicelle a aussi été adopté par la population. Il fait partie du quotidien sous le nom de Dangmyeon. Ces nouilles de fécule de patates douces sont très longues et presque translucides. On comprend pourquoi les Japonais leur ont donné le nom de pluie de printemps. Dans la plupart des restaurants coréens (nombreux dans l’archipel), elles sont systématiquement au menu.

recette-japtche-japonIngrédients (pour 4 personnes) :
200 g de vermicelle long (dangmyeon) que l’on trouve dans les épiceries asiatiques
1 petit oignon
1 carotte
1 courgette
5 à 6 champignons de Paris
200 g de bœuf
3 c. à soupe de sauce de soja
1 c. à soupe d’huile de sésame
Sel, poivre
Sésame blanc
1 c. à café de sucre
1 œuf

Préparation :
1 – Couper les légumes en julienne.
2 – Faire sauter séparément les légumes dans un peu d’huile.
3 – Couper la viande en fines lamelles avant de la macérer dans un mélange d’huile de sésame, de sel, de poivre, de sucre et la sauce de soja. Puis la faire sauter.
4 – Faire bouillir de l’eau. Y plonger le vermicelle pendant 5 mn avant de l’égoutter.
5 – Mettre les légumes et la viande dans un grand bol, y ajouter le vermicelle coupé en 2 ou 3 et mélanger.
6 – Assaisonner avec quelques gouttes d’huile de sésame, sauce de soja, sel, poivre et sésame blanc.
7 – Battre l’œuf en omelette avant de le faire cuire dans une poêle bien chaude.
8 – Découper finement l’omelette pour décorer la préparation.

La recette de Naomi, chef de Kimchi