Les Japonais se mettent à table

livre-lheure-du-bento-abe-naomi

Le sandwich est, dit-on, un des plats qui caractérise le mieux les Français. Dans certaines boulangeries, on trouve parfois d’excellents pains préparés avec des ingrédients frais qui vous font vite oublier les baguettes trop cuites et le jambon insipide servis dans la plupart des sandwicheries apparues ces dernières années comme les champignons après la pluie. Au Japon, on peut dire que le bentô est le sandwich des Japonais même si sa forme et son contenu n’ont absolument rien à voir. Chaque bentô, surtout lorsqu’il a été préparé à la maison, est lié à l’histoire de celui qui le déguste. Voilà pourquoi l’ouvrage de Abe Naomi est si intéressant et précieux. Elle a rencontré plusieurs dizaines de Japonais et les a fait parler de leur bentô. Evoquer cette boîte-repas revient en défintive à se raconter. Et c’est sans doute la meilleure façon de faire parler des Japonais dont on connaît la discrétion légendaire. Accompagné de magnifiques clichés des hommes et des femmes rencontrés, mais aussi de leur bentô, cet ouvrage est à dévorer sans aucune restriction.
L’Heure du Bentô de Abe Naomi, photographies de Abe Satoru, trad. par Tomoko Takesada , éd. Philippe Picquier, 19 €.