Cinéma : Deux sorties tant attendues

Dans un jardin qu’on dirait éternel, de Ômori Tatsushi. Avec Kuroki Haru, Tabe Mikako, Kiki Kirin.

Après plus de trois mois de fermeture, les salles obscures peuvent de nouveau accueillir du public. A moins d’une reprise de la pandémie qui pourrait les obliger à fermer, les cinémas de l’Hexagone présenteront de nombreux films parmi lesquels quelques œuvres japonaises à ne pas manquer. Le 5 août, les fans de Fukada Kôji, réalisateur de l’intriguant Harmonium (2017) pourront découvrir L’Infirmière (Yokogao), une œuvre sans doute aussi troublante que ses précédentes. Le 26 août, n’hésitez pas à vous précipiter pour voir Dans un jardin qu’on dirait éternel (Nichinichi Kore Kôjitsu), dernier film tourné avec la géniale Kiki Kirin avant sa disparition en 2018.