3000 yens [25 euros].

Tel est le montant de l’augmentation de salaire mensuel posée par le syndicat de Mazda, le constructeur basé à Hiroshima, auprès de la direction pour 2017.
En revanche, la prime annuelle est à la baisse : 5,4 mois de salaire contre 5,7 mois en 2016. Mazda a fait moins de bénéfices l’année dernière.