Cinéma : L’art de louer sa famille

Etre un parent, un ami ou un mari le temps d’une location n’est pas toujours facile. / Nour Films

Fondateur de l’entreprise dont s’est inspiré Werner Herzog pour son film, Ishii Yûichi raconte son quotidien.

C’est le 19 août que le film de Werner Herzog, Family Romance, LLC, sortira sur les écrans français. Son titre s’inspire d’une entreprise de services tokyoïte qui propose la location de parents de remplacement. Bien qu’il s’agisse d’une œuvre de fiction, son intrigue repose sur plusieurs expériences de cette société. Zoom Japon a rencontré son fondateur Ishii Yûichi qui a aussi participé au film en tant qu’acteur.

Comment le projet du film est-il né ?
Ishii Yûichi : Werner Herzog a eu l’idée de faire un film en mai 2017 après avoir lu mon interview dans un magazine américain. Il est venu au Japon quelques mois plus tard pour en savoir plus sur Family Romance, et après avoir décidé que le sujet était suffisamment intéressant, il a organisé une audition à la condition que seuls nos employés et clients postulent pour un rôle. Le tournage a commencé en avril 2018, pour quelques semaines. Il y a eu une autre session pendant l’été. L’histoire elle-même peut être décrite comme une fiction inspirée de faits réels. En d’autres termes, le scénario a été conçu à partir de plusieurs cas sur lesquels mes employés et moi-même avions travaillé dans le passé.

Comment s’est déroulée la collaboration avec le cinéaste ?
I. Y. : Je suis un cinéphile averti et je connaissais déjà ses films avec leurs ambiances si particulières, j’étais donc honoré de travailler avec lui. Au début, il était un peu intimidant, mais au fil du temps, il a montré une plus grande gentillesse, et à la fin, je me suis senti assez à l’aise. Travailler sur ce projet était également différent des autres films. Nous n’avions pas de véritable scénario avec des répliques que chaque acteur était censé dire. Chaque jour, on nous disait quoi porter et où nous rencontrer. Une fois arrivés sur le lieu de tournage, Herzog nous expliquait la scène que nous allions faire et nous donnait des indications sur ce que nous allions devoir dire, mais le jeu des acteurs était principalement improvisé. Je pense qu’il voulait que nous soyons aussi naturels que possible devant la caméra. Après tout, le personnel de Family Romance a l’habitude de “jouer” dans le cadre de son travail. Cela dit, nous devons toujours être prêts à nous adapter rapidement aux différentes circonstances, donc je suppose que le réalisateur a fait confiance à notre capacité à porter chaque scène sans mémoriser nos répliques.