Abonnement Zoom Japon

Edition : Un bouillonnement permanent

Les Japonaises sont devenues les principales cibles des éditeurs de presse. / Eric Rechsteiner pour Zoom Japon

La presse féminine permet de comprendre à quel point le rôle des femmes s’est affirmé dans la société.

Depuis de nombreuses années, les femmes jouent un rôle clé dans la société de consommation au Japon, et elles sont certainement celles qui consomment le plus dans le pays. Si souvent exclues des prises de décision politique et économique, les femmes japonaises sont devenues des protagonistes de la scène de la consommation, et les médias leur ont fourni les moyens de devenir des pionnières, d’affirmer leur identité et de donner un sens à leur vie tout en explorant des questions telles que l’amour, la sexualité, l’âge, la famille, l’alimentation et la mode.
A cet égard, les magazines féminins constituent une fenêtre parfaite sur l’univers féminin, car ils mettent en lumière les contradictions de leur vie, notamment le fait d’être constamment pris entre l’Orient et l’Occident, la tradition et la modernité, la continuité et le changement. Une visite rapide dans une librairie révèle des rangées de rayons exclusivement consacrés aux magazines féminins, avec des zones distinctes consacrées aux titres pour les adolescentes, les vingtenaires, les femmes mariées avec des enfants ou encore les célibataires qui ont choisi de privilégier leur carrière (voir Zoom Japon n°99, avril 2020). Dans toutes ces publications, la seule chose qui les rapproche, c’est l’origine des femmes représentées, à savoir des Tokyoïtes bien éduquées. Autrement dit, l’idéal auquel la plupart des Japonaises aspirent.